Laos : Formation à la sécurité des soins dans les écoles de sages-femmes et d’infirmiers de Vientiane

Vientiane le 27 février 2020

Les discussions avec les acteurs des écoles de sages-femmes et d’infirmiers en présence de l’architecte et de l’entrepreneur sélectionné ont porté sur l’aménagement des 2 salles de travaux pratiques et la planification de leur rénovation. Lire la suite

Laos : de la connaissance à la pratique / Article

L’AOI appuie le ministère de la Santé au Laos pour l’amélioration de la qualité des services de santé. Des échanges ont eu lieu en 2018 et 2019 afin de préparer un appui au programme national de sécurité des soins. Ce volet fait partie du projet entre le Laos et Madagascar cofinancé par l’AFD (Agence Française de Développement). Plusieurs missions ont été réalisées afin de finaliser l’approche concernant l’appui à la formation initiale et aux hôpitaux de district.

Lire l’article

Promotion de la santé

Comprendre et agir dans le monde francophone
avril 2017

« La promotion de la santé est un des piliers de la santé publique. Pourtant, au regard des enjeux, elle est insuffisamment développée et étonnamment peu enseignée. Les ouvrages francophones sont rares ; celui-ci est d’autant plus précieux. » (Extrait de la préface de François Bourdillon)

Ce manuel pédagogique présente l’essentiel des savoirs en promotion de la santé : définitions, principaux concepts, principes et théories, connaissances et outils clés pour appréhender, planifier, mettre en œuvre et évaluer des projets en promotion de la santé. Structuré comme une série de cours spécifiques, il a été pensé et construit sur la base de compétences clés en promotion de la santé et s’appuie sur la riche expérience de chercheurs et professionnels internationaux (France, Belgique, Suisse, Canada, pays d’Afrique francophone) afin de mieux comprendre les pratiques et de valoriser les outils existants et émergents.

Premier manuel de référence en français permettant de jeter un regard sur la diversité des approches et les enjeux de la promotion de la santé, dans le monde francophone, il répond aux besoins théoriques et pratiques des étudiants et des professionnels du secteur et constitue un livre de référence pour les enseignants et chercheurs.

Evaluation du projet d’appui au développement de la santé orale au Laos et à Madagascar

Article Le Chirurgien-dentiste de France – 1er mars 2018 

20170504_153054Dans un article paru dans le Chirurgien-dentiste de France le 1er mars 2018, le Dr Hubert Barrenes fait le point sur l’évaluation qu’il a menée du projet d’appui au développement de la santé orale au Laos et à Madagascar à la demande de l’AOI en partenariat avec le F3E.

Lire l’article

Cambodge : un nouvel hopital sélectionné

(Ouverture) salle d'attenteFormation du personnel et amélioration de la qualité des soins sont les deux axes majeurs des actions entreprises par l’AOI au Cambodge. Un nouvel hôpital, celui de Bakan dans la région de Pursat, a été sélectionné pour que les populations locales bénéficient dans les trois services, maternité, petite chirurgie et dentaire de soins de plus grande qualité.

Article du CDF du 28 mai 2015

Résultats de l’évaluation du programme de fluoration du sel (Madagascar)

PHASE 2 MADAGASCAR ÉVALUATION DU PROGRAMME DE PLUORATION DU SEL-1 (2)L’évaluation OMS du programme a été réalisée  en 2013 et 2014 en 2 phases: Phase 1 et phase2. 

les rapports d’évaluation sont aussi accessibles en ligne sur la base documentaire IRIS de l’OMS. (voir les liens plus bas dans le message)

http://extranet.who.int/iris/restricted/handle/10665/162115

http://extranet.who.int/iris/restricted/handle/10665/161975

 

Depuis cette évaluation,   des recommandations ont déjà été suivies de faits,  à savoir :

  • la parution d’un décret sur l’iodation et la fluoration du sel,
  • la mise en place d’un comité regroupant les différents acteurs concernés (ministères, producteurs, partenaires) 
  • l’organisation d’une formation sur le contrôle de qualité.

Une dynamique est en route …..

 

RECOMMANDATIONS

1. Législation avec la parution d’un décret et d’un arrêté sur la fluoration du sel ( réalisé en décembre 2014) ;

2. La coordination de la supplémentation iode et fluor au sein des services du ministère de la santé, avec l’ONN, les producteurs et les institutions  (en cours) ;

3. L’introduction du fluor dans la liste des micronutriments ;

4. La production de sel iodé et fluoré répondant aux normes pour l’iode (40-60 ppm) et le fluor (250 ppm) ;

5. L’appui à la filière d’achat du KF et du KIO3 ;

6. Le contrôle de qualité de routine du sel iodé et fluoré produit ;

7. La communication auprès des consommateurs, des lieux de vente et des personnels de santé ;

8. La mise en place d’une évaluation de l’impact et du coût efficacité du programme de fluoration du sel ;

9. La cartographie nationale de la teneur en fluor des eaux de boisson ;

10. La pérennité du financement du programme ;

11. La création d’un nouveau label qualité pour les producteurs de sel iodé et fluoré selon les normes ;

12. Le renforcement des contrôles inopinés au niveau des producteurs « labélisés » afin de s’assurer de la conformité des taux d’iode et de fluor dans le sel ;

13. La réalisation d’une campagne de communication sur les bienfaits du sel iodé et fluoré auprès de la population ;

14. La dotation en matériel/produits consommables accompagnée de  formation/renforcement des capacités du personnel du ministère de la Santé en matière de contrôle de la fluoration du sel ;

15. La dynamisation de la plate-forme multi sectorielle autour du sel iodé-fluoré (ministère du Commerce et de la Consommation, ministère de la  Santé, ministère de la  Sécurité publique…) pour une meilleure synergie des actions ainsi que le renforcement des contrôles du sel en circulation ;

16. Un appui matériel, technique et humain pour les petits et moyens sauniers « sauvages »  afin de régulariser leurs activités  et pour une production de sel répondant aux normes ;

17. Un appui des producteurs de sel dans l’acquisition de fluor et d’iode.

CONCLUSION

• La fortification du sel en fluor reste le moyen optimal pour cibler une grande partie de la population malgache.

• La fortification du sel engendre un coût relativement élevé et une organisation assez complexe (achat de l’iode et du fluor, acquisition de matériels…) auprès des producteurs nécessitant un appui/encadrement.

• La parution du décret sur l’iodation et la  fluoration du sel est essentielle afin d’assurer la prise en compte du programme par tous les acteurs.

• La redynamisation  et l’implication du réseau des acteurs sont nécessaires.

• L’implication de l’ONN est indispensable afin d’appuyer au mieux la coordination des programmes d’iodation et de fluoration du sel ainsi que l’implication des différents ministères.

• Un effort particulier est à entreprendre pour combattre la rumeur sur le sel iodé et fluoré aussi bien auprès des acteurs de santé qu’auprès de la population.

Il est opportun de :

• Saisir la motivation des producteurs et les appuyer/encadrer dans le processus de fluoration et iodation du sel ;

• Profiter de l’existence d’une campagne de communication prête à être enclenchée au niveau de l’UNICEF pour améliorer la perception des consommateurs sur du sel traité ;

• Faire une communication supplémentaire par rapport à la fluoration du sel ;

• Assurer le contrôle qualité ;

• Travailler sur la méthode d’évaluation du programme (évaluation d’impact…).

Image1Image2Image4