Laos : bilan et perspectives

article-vte-times-nov-16-001Du 26 au octobre au  29 octobre dernier, un suivi  a été réalisé avec l’équipe AOI au Laos (Stéphanie Cohen, Manithong Thammachith)  et la participation du Pr Prathip Phantumvanit. Cette mission s’est effectuée dans un contexte particulier avec le bilan de  la convention entre AOI et le ministère de la santé arrivant à échéance et l’avis favorable de l’AFD pour l’introduction d’un dossier de cofinancement pour une  nouvelle phase  du projet  de 3 ans entre le Laos et Madagascar.

Faculté dentaire  : Le bilan est positif concernant l’amélioration de l’hygiène, les principaux problèmes ont été résolus (autoclave complémentaire et remise en état de l’ancien autoclave, formation des enseignants et étudiants, affichage de visuels, réalisation d’une vidéo, mise en placvignette-nl1e d’un règlement,…). Les progrès accomplis en 10 ans sont impressionnants, ils sont en grande partie dus à une forte motivation de nos collègues laotiens. Aujourd’hui,  l’enseignement de l’hygiène  est intégré dans le curriculum de formation des étudiants et fait partie du règlement de la faculté. La prochaine étape serait de développer des modèles pérennes et reproductibles au niveau  de  formations sanitaires provinciales ou de districts.

vignette-nl2Prévention iodation et fluoration du sel : L’AOI appuie la mise en place du programme d’iodation et fluoration du sel. Deux producteurs ont lancé une production pilote (à petite échelle) depuis 2013. La technique et la qualité de la production est maintenant maitrisée. Afin de passer à plus grande échelle il faut une décision du ministère de la santé afin que la production de sel iodé/fluoré devienne obligatoire pour tous les producteurs du Laos. Cette question a été l’enjeu des discussions de la semaine  avec une rencontre avec le ministre de la santé le 26 octobre à Vientiane.

Vidéo sur la sécurité des soins au Laos

pochette laos 2016_RECTO2 copy-117 juin à Vientiane : lancement du film au congrès de l’ADL (Association Dentaire Laotienne).

La vidéo a été réalisée en avril 2016  comme  support de  formation des étudiants. Le scenario  est inspiré du film déjà réalisé au Cambodge. Dans une première partie, un  « mauvais » praticien  fait tous les mauvais gestes  et dans une seconde partie  le « bon » praticien refait le même acte avec les  bons  gestes. Les Dr Vorasack Phounsiri (chef de service)  et  Thongsavanh Vetsouvanh  (enseignant) sont les deux acteurs.

Ce film sera aussi  diffusé  à l’ensemble  des 700 praticiens du Laos à l’issue de  trois formations organisées au nord, au centre et au sud du pays d’ici fin 2016.

Réalisé avec le concours de l’Université des Sciences de la Santé de Vientiane, de l’AOI et de l’AFD.

 

 

 

 

Laos : formation à la faculté dentaire de Vientiane

 

IMG_3682L’AOI est  partenaire de la faculté dentaire de Vientiane depuis le début du projet en 2005, principalement sur les thématiques de l’hygiène et de la prévention des infections. Le curriculum d’études a été enrichi d’un module sur ce thème depuis cette année. En parallèle  différents soutiens sont mis en œuvre : renouvellement de l’équipement, formation des enseignants et des personnels des cliniques dentaires, appuIMG_3652i à la rédaction et la promotion de protocoles simples concernant l’hygiène et la prévention des infections au sein de la faculté (7 cliniques dentaires ouvertes au public).

Ce mois-ci, dans le cadre de ce projet cofinancé par l’AFD, deux sessions de formations  ont été organisées . 80 chirurgiens-dentistes de Vientiane  et  une trentaine de moniteurs de cliniques de la faculté y  ont participé en deux IMG_3644session. Le Dr Vorasak a animé ces 2 jours de formations au cours desquels  Stéphanie Cohen a présenté les  actions soutenues au Laos. Des visuels à afficher dans les cabinets dentaires ont été distribué à chaque participant ainsi qu’un support de formation préparé par la faculté et qui servira dans les district.

    Vientiane, le 9 février 2016

Laos : enseignements sur la sécurité des soins à la faculté dentaire de Vientiane

IMG_0713AOI collabore avec  la faculté dentaire de Vientiane depuis 2005, non seulement en ce qui concerne la formation des enseignants et l’appui technique aux différents services (la faculté accueille le public au sein de 7 cliniques spécialisées). Elle contribue  aussi à la mise en place  d’un curriculum d’enseignement incluant des modules sur l’hygiène et la prévention des infections croisées.  Cette matière n’était pas enseignée à la faculté jusque l’année dernière, les étudiants bénéficient désormais d’un module de 16 heures de cours et de pratique, enseigné à partir de la 3e année d’étude.

Depuis janvier 2016, des séminaires d’une demi-journée ont été organisés pour les  étudiants de 4e, 5e et 6e année.  Ils ont ainsi  pu acquérir les connaissances sur la sécurité des soins dans un cabinet dentaire et son importance  dans leur pratique future.

Les étudiants étaient nombreux à suivre ces séminaires et nous espérons qu’avec  ces nouveaux enseignements, le Laos va durablement améliorer la qualité des soins dentaires prodiguée dans les cliniques privées et publiques.

Fin janvier 2016, un autre séminaire se déroulera sur la même thématique, cette fois à destination de 80 dentistes de Vientiane.

Vientiane le 20 janvier 2016

Stéphanie Cohen.

Laos : bilan à mi – projet

Projet - LaosFin novembre, un bilan du projet à mi-parcours a été fait avec l’ensemble de partenaires (ministère  de la Santé, université, producteurs). A ce stade, les questions de production, de contrôle de qualité, d’approvisionnement en  fluor (KF) et d’évaluation sont réglées. Les ventes des deux producteurs sont très faibles. Des solutions, avec les producteurs et l’appui du ministère de la Santé doivent impérativement être trouvées pour faire décoller les ventes. En effet, seules des ventes et une distribution importante permettront l’accès aux familles du sel iodé / fluoré et garantiront la réussite et pérennité de cette action de santé publique. Concernant l’appui à la faculté, le volet sécurité des soins est en cours avec la mise en place d’un enseignement aux étudiants en hygiène et contrôle des infections depuis la rentrée universitaire 2015. Les autres appuis à la faculté se mettent en place progressivement. Cette période a permis de mieux cerner les besoins en termes de formation. A ce stade, il est recommandé de nommer une unité de santé bucco-dentaire au sein du ministère de la santé qui permettra de développer une politique nationale.

La FFO et les Journées de l’Orthodontie, partenaires de l’AOI au Cambodge

La FFO et les Journées de l’Orthodontie sont partenaires de l’AOI.

Cette année,  avec  votre inscription au congrès en faisant un don de 5 € ou plus.  2925€ on été versés pour  soutenir l’hôpital de Bakan  au Cambodge*

Appui à l’amélioration de la qualité des soins à l’hôpital de Bakan

L’AOI est présente au Cambodge depuis 1998 et a soutenu la faculté dentaire de Phnom Penh et le ministère de la santé pour la mise en place de programmes bénéficiant à la santé des populations.Grâce au cofinancement de l’AFD, l’AOI a notamment soutenu l’amélioration de la qualité des soins dans 15 hôpitaux entre 2009 et 2013. Depuis 2014, l’AOI réduit son soutien au Cambodge, mais conserve des liens avec ses partenaires cambodgiens et appsterilisation avantuie régulièrement des projets.

L’hôpital de Bakan est situé dans la province de Pursat, à 200 km de Phnom Penh, il couvre une population de 133200 habitants et a sollicité un appui pour améliorer la qualité des soins.

Le personnel de l’hôpital souhaitait améliorer les standards dans la stérilisation et trois services de soins : la petite chirurgsterilisation apresie, le service dentaire et la maternité.

Malgré une bonne motivation du personnel, la stérilisation centrale et les services était mal agencés, manquaient d’instrumentation et de rangements appropriés posant des risques concernant la transmission d’infections liées aux soins. Un système de lavpetite chirurgie avantage des mains avait  déjà été mis en place et apportait de bons résultats.

L’AOI a été sollicitée par le ministère de la Santé pour soutenir cet hôpital.

A partir  de juillet 2015, des travaux ont été effectués dans la stérilisation centrale, en petite chirurgie et dans le service dentaire  afin de réaménager les locaux, créer des espaces de rangement appropriés. Du matériel  complémentaire a été fourni  en petite chirurgie et dans le service dentaire, permettant ainsi de réaliser des sets par actes pour chaque discipline.

Le ministère de lpetite chirurgie aprèsa santé souhaite continuer à bénéficier du soutien de l’AOI pour pouvoir répondre aux demandes d’hôpitaux ou de centres de santé dont les équipes motivées souhaitent améliorer la qualité de leurs services.

François Courtel
1er Janvier 2016

Prévention des infections liées aux soins à Madagascar : appui aux formations sanitaires de la région d’Antsirabé

Formation  2En septembre 2014, l’AOI a débuté un appui au service bucco-dentaire du Ministère de la Santé  en matière de prévention des infections liées aux soins. Onze formations sanitaires de la région du Vakinankaratra ont été évaluées. Les problèmes rencontrés en matière  d’hygiène  sont liés au manque de ressources, de formation du personnel de santé ou tout simplement à la non considération de la sécurité des soins. Quarante-quatre agents de santé issus de chaque centre ont bénéficié d’une formation sur ce thème. Trois formations sanitaires ont été sélectionnées (deux centres de santé et un hôpital de district) et un atelier a été organisé en novembre pour que chaque structure finalise son projet.

L’AOI a apporté un aIMG_6314ppui technique pour l’élaboration des plans, du cahier des charges, la sélection des entreprises, le suivi et la réception des travaux.

Ainsi au mois de mars dernier, une  mission de l’AOI a contribué au suivi du démarrage  des travaux d’aménagement (stérilisation centrale,  rénovation des paillasses, zones de lavage pour traiter le linge…) C’était aussi l’occasion de rencontrer à nouveau les personnels des formations sanitaires. Leur motivation est réelle : à l’hôpital de Bétafo, la contribution des patients pour financer les consommables a déjà été mis en place, au centre de soins de Béhenjy cette contribution est appelée : Fiaro Otrik’ Aretina qui se traduit par «  se protéger contre les infections ».

AutoclaveAu delà de la rénovation des locaux et de la dotation en instrumentation, un vif intérêt est manifesté  par les soignants qui bénéficient de formation continue,  travaillent en équipe et rendent un meilleur service à leurs patients. Il semble également que ce changement radical d’habitudes, ce bouleversement est accepté comme la condition nécessaire pour améliorer la sécurité et leur qualité des soins.

Fin mai, lors de la venue du Dr François Courtel, tout était prêt pour la mise en  fonction des sets d’instruments, la stérilisation centrale crée avec le personnel dédié, les locaux réhabilités, tous les consommables disponibles pour assurer le lavage des mains, la pré désinfection des instruments, les protocoles affichés, le circuit du traitement du linge bien défini…Un bouleversement certes, mais un défi que tous les partenaires et acteurs de santé sont prêts à relever. Les  formations sanitaires  de Behenjy et Ambohibary sont en service et  celui de Betafo  courant juin.

Tout au long de ces différentes étapes,  le Dr Eva et le personnel du service bucco-dentaire du Ministère de la Santé assurent le suivi du projet, accompagnés par l’équipe de l’AOI Madagascar. Ils se rendent  régulièrement sur site.   Ce travail sur  les formations sanitaires de la région d’Antsirabé  pourra  être adapté et répliqué.

C. Herran,  le 22 juin 2015

Ce projet est soutenu par l’AFD, GACD et les entreprises partenaires participantes aux catalogues.

AFD_rvb_v2GACD2014

La Fédération Française d’Orthodontie et les Journées de l’Orthodontie, partenaires de l’AOI

Banner-facebook 2Les Journées de l’Orthodontie auront lieu les 6, 7, 8 et 9 novembre 2015 au Palais des Congrès à Paris.

Nouveauté  pour votre inscription : cette année,  possibilité de soutenir l’AOI au Cambodge* lors de  votre inscription au congrès en faisant un don de 5 € ou plus.

Salle d'attente de l'hôpital de Bakan

Salle d’attente de l’hôpital de Bakan

*La formation du personnel et l’amélioration de la qualité des soins sont les deux axes majeurs des actions entreprises par l’AOI au Cambodge. Un nouvel hôpital, celui de Bakan dans la région de Pursat, a été sélectionné pour que les populations locales bénéficient dans les trois services, maternité, petite chirurgie et dentaire de soins de plus grande qualité.

Merci  à la Commission d’organisation et à vous tous  pour votre contribution au succès de cette opération.