ADF 2015 Séance AOI Spéciale Madagascar

invitation-recto

L’AOI vous convie à participer à sa conférence qui aura pour thème : Les enjeux d’un appui dans un état en crise. Sous la présidence de Roland l’Herron, Président du Congrès 2015, les intervenants présenteront

  • des éléments de décryptage du contexte malgache (Désiré Razafindrazaka, Directeur COEF Ressources) ;
  • un état des lieux de la santé bucco-dentaire et de ses perspectives  (Eva Ranivoharilanto, Chef de Service de Santé Oculaire, Auditive et Bucco-Dentaire, Direction de la lutte contre les Maladies Non Transmissibles) ;
  • le partenariat entre l’AOI et le ministère de la Santé malgache (Laetitia Razafimamonjy, Consultant AOI Madagascar) ;
  • la Santé et santé orale en Afrique (Benoit Varenne, Conseiller Régional OMS, Santé orale Région Afrique) qui animera également la discussion.

Séance AOI, Salle  332 au lieu de 341 – 9h30 – 12h30 Entrée libre avec badge visiteur.

 

La Fédération Française d’Orthodontie et les Journées de l’Orthodontie, partenaires de l’AOI

Banner-facebook 2Les Journées de l’Orthodontie auront lieu les 6, 7, 8 et 9 novembre 2015 au Palais des Congrès à Paris.

Nouveauté  pour votre inscription : cette année,  possibilité de soutenir l’AOI au Cambodge* lors de  votre inscription au congrès en faisant un don de 5 € ou plus.

Salle d'attente de l'hôpital de Bakan

Salle d’attente de l’hôpital de Bakan

*La formation du personnel et l’amélioration de la qualité des soins sont les deux axes majeurs des actions entreprises par l’AOI au Cambodge. Un nouvel hôpital, celui de Bakan dans la région de Pursat, a été sélectionné pour que les populations locales bénéficient dans les trois services, maternité, petite chirurgie et dentaire de soins de plus grande qualité.

Merci  à la Commission d’organisation et à vous tous  pour votre contribution au succès de cette opération.

Cambodge : un nouvel hopital sélectionné

(Ouverture) salle d'attenteFormation du personnel et amélioration de la qualité des soins sont les deux axes majeurs des actions entreprises par l’AOI au Cambodge. Un nouvel hôpital, celui de Bakan dans la région de Pursat, a été sélectionné pour que les populations locales bénéficient dans les trois services, maternité, petite chirurgie et dentaire de soins de plus grande qualité.

Article du CDF du 28 mai 2015

Possibilités et limites d’un accompagnement de l’équipe de prothèse de la Faculté dentaire de Vientiane au Laos .

Image1La demande d’accompagnement s’inscrit dans un contexte de collaborations déjà engagées :

– avec l’AOI qui a mis en place le service  d’hygiène  du Centre de soins : installation d’une unité de stérilisation,  formation des personnels aux protocoles de stérilisation, formation des étudiants et enseignants aux protocoles de soins

 – avec la Conférence Internationale des Doyens des Facultés de Chirurgie Dentaire d’Expression Française (CIDCDF),  qui à répondu à une demande d’évaluation de la Faculté   en 2010 .

 A l’issue de cette visite 3 enseignants ont bénéficié d’un stage de formation dans une Faculté française .

Un enseignant du service de prothèse a été accueilli à Clermont-Ferrand d’avril à juillet 2012. Ce stage avait des objectifs de formation à la clinique et aux techniques de laboratoire  ainsi que des objectifs pédagogiques. Il s’est  déroulé dans de bonnes conditions. Le partage de cette expérience avec les enseignants de Vientiane était attendu dès son retour au Laos afin d’améliorer les activités d’enseignement et de soins. Cette phase a été écourtée par le départ de l’enseignant en Corée du sud pour une durée de deux ans. L’équipe en place souhaite la poursuite de l’expérience mais il est nécessaire d’en tester la motivation  (maitrise du français, séjour en France) avant de réitérer la démarche engagée .

 Jean-Claude BOREL

Résumé de l’intervention  faite au Congrès de l’ADF le 28 novembre 2014  lors de la séance organisée par l’AOI: « La formation universitaire dans les pays en développement : Quelles actions pour quels  résultats ? »

Accompagnement de la recherche opérationnelle : une nécessité ?

IMG_8213La recherche opérationnelle repose sur des méthodes scientifiques pour aider à mieux décider et une forme de recherche scientifique utilisable sur le terrain.

La recherche opérationnelle dans les pays en développement est essentielle pour :

  • évaluer l’efficacité, la faisabilité de stratégies (nouvelles ou existantes) ou de modèles de soins dans des nouveaux environnements,
  • améliorer la performance du programme,
  •  collecter des preuves pour plaider en faveur d’un changement de politique de santé.

Malheureusement, une grande partie de la recherche dans les pays en développement (PED) reste semi-coloniale dans la nature et peut avoir des effets négatifs sur les pays partenaires. Le besoin de la recherche dans les PED doit être ciblé vers la santé publique et systèmes de santé.

Les contraintes pour les chercheurs dans les PED sont le financement, la motivation, la récompense, les priorités réels (service, enseignement, cabinet privé…) et les compétences de recherche.

Le partenariat entre les PED et les pays développés offre une opportunité de la recherche coopérative (RC). Les principes reposent sur le développement des capacités de recherche nationale,  l’appropriation nationale, la confiance mutuelle et la prise de décision partagée, l’accent sur l’obtention de résultats de recherche en politiques et pratiques

L’accompagnement de la recherche opérationnelle peut être fait à plusieurs niveaux y compris, la formation ciblée aux besoins spécifiques d’une étude,  d’un diplôme,  d’un master,d’ un doctorat ou de formation continue.

Pour assurer la pérennité de la recherche, il est important d’établir un réseau au niveau national, régional, et international et d’avoir un appui de longue durée.

C. Holmgren

Résumé de l’intervention  faite au Congrès de l’ADF le 28 novembre 2014 lors de la séance organisée par l’AOI: « La formation universitaire dans les pays en développement : Quelles actions pour quels  résultats ? »

 

Cambodge : les avancées – Septembre 2013

Objectif du projet : Appui au développement de la santé publique dentaire au Cambodge

cb-mapObjectif 1 : Mettre en place un programme de promotion de la santé dentaire adapté

Les activités programmées ont été mises
en place conformément au programme prévisionnel.

  • Le programme de santé scolaire avec Fit For School est appliqué avec succès dans les 10 écoles pilotes. Les modalités d’intégration
    au système d’approvisionnement du ministère de l’éducation et les étapes pour l’extension sont en cours de négociation.

drouxcambodge1

  • La dernière session de formation
    concernant le diplôme universitaire
    en endodontie/restauratrice aura lieu
    en décembre 2013 et permettra donc
    de clôturer la formation de formateurs.
  •  Concernant le contrôle de qualité des dentifrices fluorés, les analyses en laboratoire en Thaïlande et aux Pays-Bas ont été effectuées en 2013. Les résultats montrent une nette amélioration de la qualité des dentifrices dépassant les objectifs initiaux du projet puisque 95% des dentifrices disponibles sur le marché présentent
    des taux de fluor conformes aux standards européens (l’objectif initial était de 90%).

Objectif 2 : Réduire les risques de contaminations croisées lors des soins dentaires

a ne pas faireHD

  • Une évaluation de la faculté dentaire dans ce domaine sera réalisée début décembre 2013, elle permettra
    de mesurer les progrès réalisés dans le domaine de
    la prévention des infections liées aux soins.
  • Les 1000 DVD et posters imprimés en collaboration avec le ministère de la santé ont été distribués au personnel dentaire du pays. Ces supports sont maintenant utilisés dans les universités lors des formations réalisées par le ministère de la santé et dans les hôpitaux et centres de santé en province. Les évaluations à mi-parcours réalisées dans les hôpitaux montrent une nette amélioration des pratiques en hygiène (voir objectif n°3).

Objectif 3 : Améliorer l’accès à des soins de qualité dans le secteur public

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Il était prévu initialement 6 hôpitaux supplémentaires pour cette dernière année du projet, mais cet objectif a été révisé à la hausse. L’expérience acquise au cours des tranches précédentes et le partenariat avec la GIZ sur ce volet ont permis la réalisation de 8 hôpitaux complémentaires (Siem Reap, Battambang, Od South, Chouk, Angkor Chei, Svay Rieng, Neak Lueng, Pursat). L’objectif initial du projet sera donc respecté sur le plan quantitatif (14 hôpitaux) et dépassé au niveau qualitatif (puisque 3 hôpitaux ont été rénovés de façon intégrée comprenant la petite chirurgie, la maternité et le service dentaire).
  • Concernant l’appui aux centres de santé, 4 centres de santé supplémentaires ont été réalisés en 2013, 5 centres de santé seront réalisés fin 2013. L’objectif révisé de 10 centres de santé sera donc respecté.

Une évaluation finale mesurant les progrès réalisés en hygiène et l’évolution de la fréquentation des services sera effectuée en décembre 2013.

Objectif 4 : Renforcement des compétences en santé publique et appui aux cadres de la santé

L’équipe du ministère a pu bénéficier de formations complémentaires et de travail sur
le terrain complémentaire en 2013. Ils ont acquis de fortes compétences et sont capables de mener les activités programmées de façon satisfaisante. L’AOI envisage sereinement son désengagement vu la motivation et la qualité des partenaires cambodgiens.

Objectif 5 : Sensibiliser les acteurs de la santé au développement

Une nouvelle publication dans la presse professionnelle sur le projet Cambodge a été réalisée en 2013.

adf2013Un bilan sur le projet AOI au Cambodge depuis 1998 sera présenté lors du congrès de l’ADF (Association Dentaire Française) le  vendredi 29 novembre 2013.

 

Evaluation externe :

Il est programmé une évaluation finale du projet avec le F3E, les termes de référence sont en préparation.

Ce projet est  réalisé avec le soutien  de AFD_rvb_v2 et  de  unident-logo-300x99

Pour en savoir plus

Etudiants : 3 bourses de découverte de la réalité d’un projet de développement au Cambodge

2-Affiche A3 Etudiant Cambodge-AOITrois bourses de découverte au Cambodge ont été attribuées par le CDO de l’Indre, l’URPS des Chirurgiens-Dentistes Libéraux du Centre, en partenariat avec l’AOI à :


Vincent Goldberg (Université Paris Descartes)

Roddy Kheng  (Université Paris Descartes)
Jean-Baptiste Pamar  (Université Lille 2).

Ils nous feront part de leur expérience lors de la séance AOI au Congrès de l’ADF sur le stand AOI et  le vendredi 29 novembre à 14 h 30  (salle 343 – entrée libre).
Bravo aux lauréats!

Objectifs pour les boursiers

  • Se sensibiliser aux problématiques des pays en développement,
  • Découvrir le travail quotidien  de l’équipe dentaire au ministère  de la santé,
  • Visiter la faculté dentaire de Phnom-Penh,
  • Découvrir l’offre de soins  dans les hôpitaux de province,
  • Participer à un programme de prévention en zone rurale,
  • Appréhender  la démarche d’une ONG de développement sur le terrain,
  • Au retour, faire part de son expérience aux étudiants et lors du congrès de l’ADF,
  • Sensibiliser  5 confrères  à devenir « cabinet partenaire ».

Encadrement

  • AOI
  • Ministère de la santé du Cambodge
  • Faculté d’odonto-stomatologie de Phnom Penh

 

 

LAOS : fluoration du sel

2013-02-11 09.29.15Du 10 au 18 Février 2013, J.Abellard, B.Decroix, F. Courtel et G.Empis ont fait un état des lieux du projet de fluoration du sel Iodé et fluoré au Laos. La phase pilote de commercialisation avec un producteur s’achève (2011-2012). Cette évaluation, réalisée auprès des différents acteurs de ce programme, a permis de faire un bilan sur le projet de fluoration du sel iodé et fluoré en RDP Laos.

La technique de fluoration  et d’iodation du sel est  bien maîtrisée par le producteur de Khok saath et son personnel,  le contrôle de qualité du sel produit répond aux normes fixées par le ministère de la santé (250ppm). La distribution par des grossistes qui eux-mêmes vendent à des commerçants fonctionne. Enfin l’information des consommateurs sur les vertus du sel fluoré au moyen de campagnes de communication (affiches, dépliants, radios…) a commencé et va s’intensifier. L’objectif est maintenant d’étendre  la production de sel iodé et fluoré  à  un nouveau  producteur.

Etat des lieux et perspectives fluoration du sel au Laos – Février 2013

2013-02-12 02.39.20Du 23 au 29 mars:  Mission de Michel Martuchou au Laos pour l’extension au producteur de Veunkham  de la fluoration
et iodation du sel, avec le soutien de la Fondation Salins.

2013-02-12 07.40.02TdR M.Martuchou- Mars 2013

Le 5 avril, un séminaire sur le sel iodé et fluoré réunira une vingtaine de décideurs du ministère de la santé, du ministère du commerce et de l’industrie, des producteurs et de l’université. Il sera animé par le Pr Prathip Phantumvanit, expert OMS et François Courtel , responsable régional de l’AOI.

Etude sur la production du sel au Laos – mars 2013

Film : Réduction des risques d’infections liées aux soins au Cambodge

Ce film montre le travail et l’approche de l’AOI à partir de l’exemple du Cambodge où l’ONG intervient en appui conseil  à l’équipe du ministère de la santé.

 En milieu hospitalier et dans les centres de santé, l’enjeu majeur est d’adapter les programmes d’hygiène en fonction du contexte particulier et des ressources locales, dans un souci d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins.
Des méthodes et des protocoles simples et bien respectés sont une garantie par rapport au risque de contamination croisée. Un film  a été réalisé en juin 2012 au Cambodge et au Laos avec le soutien de l’AFD et d’UNIDENT.