Cambodge : amélioration de la qualité des services dentaires

cambmars2013L’AOI appuie le Ministère de la santé pour l’amélioration des services de soins au Cambodge. Depuis 2010, 14 hôpitaux ont été rénovés (Angkor Cheï, Bati, Prey veng, Kompong chnang, Pursat, Kompong thom, Takeo, Prey chor, OD south, Svay rieng, Chouk, Neak lueng, Kirivong, Siem Reap). 10 Centres de santé ont également été appuyés en 2013.

carte hopitaux

Voir les publications en 2014 sur le projet:  1  2

Voir la page Cambodge pour plus de détails sur le projet

Cambodge : Amélioration de la qualité des dentifrices disponibles

préventionUn contrôle de qualité des dentifrices a été menée fin 2012, les résultats viennent d’être publiés. Ils montrent une amélioration de la qualité des dentifrices sur le marché avec des niveaux de fluor plus élevés pour la plupart des marques analysées, en comparaison avec l’étude précédente menée en 2007. Voir les résultats.

Voir la page  Cambodge pour plus de détails sur le projet

Cambodge : collaboration du ministère de la Santé et de l’AOI

OLYMPUS DIGITAL CAMERADepuis le début de sa présence au Cambodge en 1998, l’AOI soutient les institutions locales dans leur démarche d’amélioration de la santé des populations.

Dans une interview parue dans le Chirurgien-Dentiste de France n° 1624 du 26 juin 2014, le Dr Hak Sithan qui dirige le secteur dentaire au ministère de la Santé a présenté un bilan de l’action menée avec l’AOI pour la prévention des infections liées aux soins dans les hôpitaux.

 

Lire l’article

 

avant intrenvention sans zone de trait instrumentationapres internvetion zone traitement instrumentation

 

 

 

 

 

 Zone de traitement de l’instrumentation avant et après réhabilitation

Cambodge : découverte d’un projet de développement

P1650830Deux étudiants, en fin de 6e année, Vincent Goldberg et Roddy Kheng, bénéficiaires d’une bourse du Conseil départemental de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes de l’Indre et de l’Union régionale des professions de santé (URPS) du Centre, ont pu se rendre au Cambodge pendant un mois en 2013 et découvrir le projet AOI.

Faisant suite à la découverte de ce projet de développement, ils viennent de soutenir leur thèse, obtenant les félicitations du jury. Pour découvrir leurs impressions téléchargez l’article paru dans le Chirurgien Dentiste de France n° 1615-1616 du 17-24 avril 2014.

Prévention scolaire au Cambodge

Dans le cadre de l’appui à l’équipe du ministère de la santé, l’AOI poursuit son soutien sur plusieurs axes. Parmi ceux-ci, un article, paru dans le CDF n° 1609 du 6 mars, présente le développement de programmes visant à lutter, en particulier, contre la carie dentaire, les maladies intestinales et respiratoires et plus particulièrement la prévention dans les écoles primaires et les maternelles.

2 Rampe à eau et brossageAu niveau national, ce programme de prévention scolaire est actuellement mené dans 260 écoles dont 4 écoles pour handicapés et touche 82 000 enfants.
Les activités développées sont le brossage avec du dentifrice fluoré, le lavage des mains et l’éducation à l’hygiène qui s’appuient sur des démonstrations pratiques dans les écoles et la communauté.

 

3 Lavage des mains

Au travers du cas de l’école de Lug Veak à Kampong Chnang, on découvre le déroulement quotidien du programme pour lequel le budget d’installation des rampes à eau a été inférieur à 2000 $US afin d’assurer la reproductibilité du programme dans d’autres écoles. Le coût annuel par enfant est estimé à 0,50 $US (dentifrice, savon, brosse à dents).

Les effets attendus du programme sont la réduction des infections et de la carie dentaire, et, par voie de conséquence, de l’absentéisme scolaire. Son succès repose sur sa simplicité et  son faible coût et sa pérennité sur l’implication du gouvernement, des enseignants, des parents et des communautés locales. Téléchargez l’article

Cambodge : amélioration de la sécurité des soins dans 14 hôpitaux et 5 centres de santé, un premier bilan

2 Rampe à eau et brossageDu 16 au 25 janvier dernier, Jacques Abellard, François Courtel, Bernard Decroix  et Christian Pellistrandi  ont fait  le point avec Hak Sitan et son staff en charge de la santé bucco-dentaire au ministère de la santé sur les actions menées. Dans cette équipe, les 8 personnes qui la composent ont tous une  formation en santé publique. Il faut souligner la qualité du partenariat  dans la conduite des actions de formation, d’accès aux soins et de prévention où l’AOI  a un rôle d’appui et  de conseil.

Un travail a été entrepris dans  14 hôpitaux et 5 centres de santé sur la prévention des infections nosocomiales. La démarche est la suivante : identification des centres, formation du personnel avec réalisation et diffusion d’outils pédagogiques, travaux si nécessaires (paillasse, armoires  vitrées, sol) mise en place de sets de soins (1 acte => 1 set) et suivi. L’innovation réside en une approche globale petite chirurgie, maternité et dentaire pour l’amélioration de l’offre de soins.

Par exemple, à 20km de Battambang, parmi les centres de santé, celui d’Omal est un modèle du genre : forte motivation du  chef de centre (infirmier dentaire),  réhabilitation.

Salle d'accouchement

Omal : Salle d’accouchement

Omal : Salle petite chirurgie, dentaire et stérilisation

Omal : Salle petite chirurgie, dentaire et stérilisation

Phnom Penh, le 23 janvier 2014

Echos des rendez-vous AOI au Congrès de l’ADF 2013

adf2013

La séance « Retours d’expérience »

Une assemblée nombreuse a assisté à cette séance, présidée par C. Couzinou, Président du Conseil National de l’Ordre des Chirurgiens-Dentistes.

En première partie, François Courtel, Responsable du programme au Cambodge a analysé l’action menée dans ce pays depuis 15 ans. Il a souligné l’objectif principal du projet qui est d’appuyer la mise en place du programme national de santé bucco-dentaire au Cambodge :

  • formation à l’hygiène de tous les dentistes du pays,
  • appui à lasécurité des soins dans 14 hôpitaux publics et 10 centres de santé,
  • amélioration de la qualité du dentifrice fluoré,
  • appui au programme de prévention desinfections nosocomiales,
  • formation en endodontie/restauratrice à la faculté dentaire de Phnom Penh.

Depdrouxcambodge1uis 2005, l’AOI a contribué au renforcement des compétences de l’équipe cadre du ministère en santé publique et en conduite  de projets pilotes. Avec des résultats positifs, cette équipe souhaite à présent relever le défi de l’extension au niveau national afin qu’une grande partie de la population cambodgienne en bénéficie. Ce travail se fait en partenariat avec le ministère de la Santé, l’Agence Française de Développement, des universités tant au Cambodge qu’en France et des entreprises.

Pour tirer des enseignements en matière de pérennité, d’efficacité, d’acceptabilité, de pertinence, de faisabilité et de reproductibilité, une évaluation externe de fin de projet aura lieu au cours du 1er semestre 2014. Elle contribuera à améliorer les pratiques, l’impact et la qualité des actions.

Lors ce cette séance, il a été à nouveau précisé que l’AOI se positionne en tant que facilitateur et apporte un soutien technique et financier aux partenaires locaux afin qu’ils mènent à bien leurs projets. Les méthodologies et stratégies d’intervention retenues reposent essentiellement sur le renforcement des compétences locales.

En deuxième partie : les deux étudiants en chirurgie dentaire (parmi les trois bénéficiaires (V.Goldberg, R. Kheng, J.B. Pamar) d’une bourse du Conseil Départemental de l’Ordre de l’Indre et l’URPS Région Centre ont fait part de leurs impressions après un mois passé au Cambodge à la découverte d’un projet de développement. Ils ont pu prendre conscience notamment de la thématique complexe de l’aide nécessitant des réajustements réguliers mais aussi de l’importance de la coopération des ONG avec les institutions locales.

La troisième partie, ouverte par la projection d’un très beau diaporama sur fond musical ladakhi,  a permis à P. Bourgain, à l’occasion de la sortie de son livre Ladakh : La fin d’un monde ? de témoigner de son profond attachement à ce pays en livrant ses émerveillements mais aussi ses craintes pour ce peuple attachant et si fragile.

Le standMa pomme coulgif

Soutenu par Ariol, mascotte de la nouvelle collection de cartons de rendez-vous, il a été un lieu d’échanges particulièrement denses pendant lesquels l’équipe s’est efforcée de répondre au mieux aux différentes interrogations et demandes de précisions sur les projets en cours ou à venir.

Nombreux sont ceux qui sont venus acheter des cartes de vœux, des cartons de rendez-vous ou apporter leur soutien financier en devenant Cabinet Partenaire.

Enfin, les « fans » d’Ariol se sont pressés à la séance de dédicace d’Emmanuel Guibert, le scénariste de la BD qui s’est prêté avec gentillesse et bonne humeur à cet exercice sympathique.

Cambodge : les avancées – Septembre 2013

Objectif du projet : Appui au développement de la santé publique dentaire au Cambodge

cb-mapObjectif 1 : Mettre en place un programme de promotion de la santé dentaire adapté

Les activités programmées ont été mises
en place conformément au programme prévisionnel.

  • Le programme de santé scolaire avec Fit For School est appliqué avec succès dans les 10 écoles pilotes. Les modalités d’intégration
    au système d’approvisionnement du ministère de l’éducation et les étapes pour l’extension sont en cours de négociation.

drouxcambodge1

  • La dernière session de formation
    concernant le diplôme universitaire
    en endodontie/restauratrice aura lieu
    en décembre 2013 et permettra donc
    de clôturer la formation de formateurs.
  •  Concernant le contrôle de qualité des dentifrices fluorés, les analyses en laboratoire en Thaïlande et aux Pays-Bas ont été effectuées en 2013. Les résultats montrent une nette amélioration de la qualité des dentifrices dépassant les objectifs initiaux du projet puisque 95% des dentifrices disponibles sur le marché présentent
    des taux de fluor conformes aux standards européens (l’objectif initial était de 90%).

Objectif 2 : Réduire les risques de contaminations croisées lors des soins dentaires

a ne pas faireHD

  • Une évaluation de la faculté dentaire dans ce domaine sera réalisée début décembre 2013, elle permettra
    de mesurer les progrès réalisés dans le domaine de
    la prévention des infections liées aux soins.
  • Les 1000 DVD et posters imprimés en collaboration avec le ministère de la santé ont été distribués au personnel dentaire du pays. Ces supports sont maintenant utilisés dans les universités lors des formations réalisées par le ministère de la santé et dans les hôpitaux et centres de santé en province. Les évaluations à mi-parcours réalisées dans les hôpitaux montrent une nette amélioration des pratiques en hygiène (voir objectif n°3).

Objectif 3 : Améliorer l’accès à des soins de qualité dans le secteur public

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Il était prévu initialement 6 hôpitaux supplémentaires pour cette dernière année du projet, mais cet objectif a été révisé à la hausse. L’expérience acquise au cours des tranches précédentes et le partenariat avec la GIZ sur ce volet ont permis la réalisation de 8 hôpitaux complémentaires (Siem Reap, Battambang, Od South, Chouk, Angkor Chei, Svay Rieng, Neak Lueng, Pursat). L’objectif initial du projet sera donc respecté sur le plan quantitatif (14 hôpitaux) et dépassé au niveau qualitatif (puisque 3 hôpitaux ont été rénovés de façon intégrée comprenant la petite chirurgie, la maternité et le service dentaire).
  • Concernant l’appui aux centres de santé, 4 centres de santé supplémentaires ont été réalisés en 2013, 5 centres de santé seront réalisés fin 2013. L’objectif révisé de 10 centres de santé sera donc respecté.

Une évaluation finale mesurant les progrès réalisés en hygiène et l’évolution de la fréquentation des services sera effectuée en décembre 2013.

Objectif 4 : Renforcement des compétences en santé publique et appui aux cadres de la santé

L’équipe du ministère a pu bénéficier de formations complémentaires et de travail sur
le terrain complémentaire en 2013. Ils ont acquis de fortes compétences et sont capables de mener les activités programmées de façon satisfaisante. L’AOI envisage sereinement son désengagement vu la motivation et la qualité des partenaires cambodgiens.

Objectif 5 : Sensibiliser les acteurs de la santé au développement

Une nouvelle publication dans la presse professionnelle sur le projet Cambodge a été réalisée en 2013.

adf2013Un bilan sur le projet AOI au Cambodge depuis 1998 sera présenté lors du congrès de l’ADF (Association Dentaire Française) le  vendredi 29 novembre 2013.

 

Evaluation externe :

Il est programmé une évaluation finale du projet avec le F3E, les termes de référence sont en préparation.

Ce projet est  réalisé avec le soutien  de AFD_rvb_v2 et  de  unident-logo-300x99

Pour en savoir plus

Etudiants : 3 bourses de découverte de la réalité d’un projet de développement au Cambodge

2-Affiche A3 Etudiant Cambodge-AOITrois bourses de découverte au Cambodge ont été attribuées par le CDO de l’Indre, l’URPS des Chirurgiens-Dentistes Libéraux du Centre, en partenariat avec l’AOI à :


Vincent Goldberg (Université Paris Descartes)

Roddy Kheng  (Université Paris Descartes)
Jean-Baptiste Pamar  (Université Lille 2).

Ils nous feront part de leur expérience lors de la séance AOI au Congrès de l’ADF sur le stand AOI et  le vendredi 29 novembre à 14 h 30  (salle 343 – entrée libre).
Bravo aux lauréats!

Objectifs pour les boursiers

  • Se sensibiliser aux problématiques des pays en développement,
  • Découvrir le travail quotidien  de l’équipe dentaire au ministère  de la santé,
  • Visiter la faculté dentaire de Phnom-Penh,
  • Découvrir l’offre de soins  dans les hôpitaux de province,
  • Participer à un programme de prévention en zone rurale,
  • Appréhender  la démarche d’une ONG de développement sur le terrain,
  • Au retour, faire part de son expérience aux étudiants et lors du congrès de l’ADF,
  • Sensibiliser  5 confrères  à devenir « cabinet partenaire ».

Encadrement

  • AOI
  • Ministère de la santé du Cambodge
  • Faculté d’odonto-stomatologie de Phnom Penh