La FFO et les Journées de l’Orthodontie, partenaires de l’AOI au Cambodge

La FFO et les Journées de l’Orthodontie sont partenaires de l’AOI.

Cette année,  avec  votre inscription au congrès en faisant un don de 5 € ou plus.  2925€ on été versés pour  soutenir l’hôpital de Bakan  au Cambodge*

Appui à l’amélioration de la qualité des soins à l’hôpital de Bakan

L’AOI est présente au Cambodge depuis 1998 et a soutenu la faculté dentaire de Phnom Penh et le ministère de la santé pour la mise en place de programmes bénéficiant à la santé des populations.Grâce au cofinancement de l’AFD, l’AOI a notamment soutenu l’amélioration de la qualité des soins dans 15 hôpitaux entre 2009 et 2013. Depuis 2014, l’AOI réduit son soutien au Cambodge, mais conserve des liens avec ses partenaires cambodgiens et appsterilisation avantuie régulièrement des projets.

L’hôpital de Bakan est situé dans la province de Pursat, à 200 km de Phnom Penh, il couvre une population de 133200 habitants et a sollicité un appui pour améliorer la qualité des soins.

Le personnel de l’hôpital souhaitait améliorer les standards dans la stérilisation et trois services de soins : la petite chirurgsterilisation apresie, le service dentaire et la maternité.

Malgré une bonne motivation du personnel, la stérilisation centrale et les services était mal agencés, manquaient d’instrumentation et de rangements appropriés posant des risques concernant la transmission d’infections liées aux soins. Un système de lavpetite chirurgie avantage des mains avait  déjà été mis en place et apportait de bons résultats.

L’AOI a été sollicitée par le ministère de la Santé pour soutenir cet hôpital.

A partir  de juillet 2015, des travaux ont été effectués dans la stérilisation centrale, en petite chirurgie et dans le service dentaire  afin de réaménager les locaux, créer des espaces de rangement appropriés. Du matériel  complémentaire a été fourni  en petite chirurgie et dans le service dentaire, permettant ainsi de réaliser des sets par actes pour chaque discipline.

Le ministère de lpetite chirurgie aprèsa santé souhaite continuer à bénéficier du soutien de l’AOI pour pouvoir répondre aux demandes d’hôpitaux ou de centres de santé dont les équipes motivées souhaitent améliorer la qualité de leurs services.

François Courtel
1er Janvier 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *