Dentifrice Fluoré et OMS

Le CDF a publié dans son édition du 17 juin, un article sur le travail de l’AOI pour le soutien à la promotion du dentifrice fluoré pour une prévention efficace de la carie dentaire. Cela fait directement écho à la réunion du comité d’expert de l’OMS, réunit depuis lundi pour réviser la liste des médicaments essentiels. L’inclusion du dentifrice fluoré y sera abordée. Continuer la lecture

Laos : Qualité des dentifrices fluorés disponibles sur le marché

Début février, l’équipe de l’AOI au Laos a rencontré les représentants de l’Association Dentaire Laotienne (ADL) et de la Faculté d’Odontologie à Vientiane. Les discussions ont porté sur la qualité des dentifrices fluorés disponibles sur le marché et l’analyse sur les actions qui peuvent être menées. Continuer la lecture

Sel iodé et fluoré à Madagascar – Septembre 2018

Depuis qu’elle est présente à Madagascar, l’A.O.I. s’attache à collaborer avec différents acteurs et partenaires locaux afin d’améliorer l’accès au sel iodé et fluoré pour la population malgache. Qu’en est-il actuellement ? Quels impacts ? Quels sont les différents enjeux de ces actions ? Questions réponses…
Continuer la lecture

Evaluation du projet d’appui au développement de la santé orale au Laos et à Madagascar

Article Le Chirurgien-dentiste de France – 1er mars 2018 

20170504_153054Dans un article paru dans le Chirurgien-dentiste de France le 1er mars 2018, le Dr Hubert Barrenes fait le point sur l’évaluation qu’il a menée du projet d’appui au développement de la santé orale au Laos et à Madagascar à la demande de l’AOI en partenariat avec le F3E.

Lire l’article

Madagascar : une journée d’enquête sur la fluorose dentaire dans le sud

Dans le  cadbourse 2017re de la  bourse de découverte,   j’ai participé avec Caroline Balazard à une enquête dans le sud de Madagascar avec l’équipe du ministère de la santé. Elle fait suite à une  étude nationale sur la teneur en fluor des eaux de boisson qui  en a révélé des dosages importants dans cette zone.  L’objectif était donc de  vérifier  si cela se traduisait par des fluoroses dentaires.

Journée type enquête fluorose

L’organisation pour le recrutement des personnes sujettes de l’enquête se fait directement en parlant avec le médecin chef, le chef de fokontany (hameau dépendant d’une source) ou l’agent communautaire sur place. Quand le fokontany est éloigné du lieu d’organisation à l’instant donné, l’organisation se fait par téléphone.

La personne sollicitée prévient sa communauté et s’engage à nous présenter 25 à 35 personnes pour le besoin de l’enquête, ainsi quand nous arrivons sur place, un groupe et son représentant sont déjà présents.

enquete 1Nous demandons trois à quatre chaises, une table et une quantité d’eau suffisante pour remplir les bacs de décontamination et de rinçage des écarteurs.

Nous installons sur la table les bacs précités, les gants, les masques, la solution hydro alcoolique, les écarteurs et les brosses à dents. Une poubelle à clapet est positionnée à l’endroit le plus approprié. L’examen est effectué en blouse blanche.

enquete 2 enquête 3 enquête 4Le docteur du ministère délégué pour l’enquête pose les questions permettant de remplir la fiche type OMS et oriente le « patient » vers un deuxième docteur qui procède à l’examen des arcades. Des écarteurs sont placés en bouche. En cas de fluorose, un troisième docteur prend une photographie de l’arcade ainsi découverte. L’avis du troisième docteur en charge de l’iconographie est sollicité pour confirmer le score de Dean à noter sur la fiche.

Le patient se voit remettre une brosse à dent.  Quand une pause est possible il est alors possible de montrer la technique de brossage à l’ensemble des personnes présentes.

L’opération est reproduite le nombre de fois nécessaire à l’obtention d’un échantillon signifiant.

Les écarteurs sont décontaminés dans le premier bac, rincés dans le second puis séchés à l’aide de serviettes en papier. L’eau souillée est renversée au sol à l’endroit indiqué par les habitants. Les déchets type serviette, masques et gants sont laissés à la communauté qui les incinèrent (quelques gants finiront néanmoins en matériaux de construction pour lance pierre, « fléchettes » des enfants).

Nous remercions les personnes une dernière fois et saluons le responsable présent auquel nous demandons la localisation de la source dont dépendent les personnes du lieu. Nous prélevons l’eau, notons les références sur la bouteille. Ces échantillons seront analysés au laboratoire d »Antananarivo et en France pour double analyse.

L’ensemble de l’opération prend 2 à 3 heures.

Cette opération d’enquête pour une trentaine de personnes peut être reproduite jusqu’à trois fois dans la journée en l’absence de déplacement important.

Louis Maladry –  Septembre 2017

Laos et Madagascar : évaluer pour améliorer les pratiques

IMG_0588L’AOI  a lancé avec le F3e l’évaluation externe du projet d’appui au développement intégré de la santé bucco-dentaire au Laos et à Madagascar. Hubert Barennes a mené cette évaluation qui a débuté à Madagascar le 27 avril. Elle s’est poursuivie au Laos à partir du 17 mai. Le restitution provisoire a eu lieu le mardi 18 juillet et sera suivie d’une restitution définitive le 30 novembre.

 

ADF-2017_283x280A noter dès maintenant sur votre agenda :

Les résultats de l’évaluation  ainsi que les orientations de la phase 2 du projet Laos et Madagascar seront présentés lors de la séance organisée par l’AOI au Congrès  de l’ADF  qui se déroulera Porte Maillot à Paris  le jeudi 30 novembre prochain de  9h30 à 12h30 – salle 353

(informations: 01 57 63 99 68)

 

Cette évaluation constitue une opportunité pour améliorer les pratiques (modalités de partenariat et de travail, stratégie d’intervention, adaptation des activités, des méthodes et des outils de travail en fonction des résultats) autant pour l’AOI que pour ses partenaires. Elle fait le point sur l’approche transversale de l’appui au développement intégré de la santé bucco-dentaire entre le Laos et Madagascar. Elle porte sur l’atteinte des objectifs du programme à travers des critères de pertinence, d’efficacité et de pérennité de la démarche en dégageant des recommandations pour la mise en œuvre, la reproductibilité et la pérennité. Sont aussi analysés le processus, les stratégies, la démarche d’intervention et le changement auquel le projet contribue.

IMG_4048Les résultats attendus de cette évaluation sont :

– Analyse et comparaison des résultats du projet dans les deux pays en tenant compte des points forts et des difficultés de mise en œuvre,

– Analyse de la contribution des échanges inter-pays à la résolution des difficultés rencontrées,

– Analyse des partenariats, des types d’assistance technique et du renforcement de la société civile,

– Analyse des facteurs de pérennité,

– Recommandations argumentées sur la base de l’évaluation et des bases factuelles en vue des prises de décisions et des choix stratégiques ultérieurs,

Amélioration des pratiques dans la conduite de projet de terrain, de capitalisation et de diffusion,

– Contribution à la préparation de la seconde phase du projet.

 

Madagascar : Atelier national pour la prévention de la carie


IMG_4287 ParticipantsLe ministère de la Santé Publique malgache, en coopération avec l’OMS et l’AOI a organisé un atelier de promotion de l’accès au fluor. A l’issue de celui-ci une série de résolutions a été adoptée selon trois axes : dentifrice fluoré, sel iodé et fluoré et promotion et prévention des facteurs de risque communs aux maladies non transmissibles.

Lire la suite : Le Chirurgien-Dentiste de France du 29 juin 2017