Cambodge : Amélioration de la qualité des dentifrices disponibles

préventionUn contrôle de qualité des dentifrices a été menée fin 2012, les résultats viennent d’être publiés. Ils montrent une amélioration de la qualité des dentifrices sur le marché avec des niveaux de fluor plus élevés pour la plupart des marques analysées, en comparaison avec l’étude précédente menée en 2007. Voir les résultats.

Voir la page  Cambodge pour plus de détails sur le projet

Cambodge : les avancées – Septembre 2013

Objectif du projet : Appui au développement de la santé publique dentaire au Cambodge

cb-mapObjectif 1 : Mettre en place un programme de promotion de la santé dentaire adapté

Les activités programmées ont été mises
en place conformément au programme prévisionnel.

  • Le programme de santé scolaire avec Fit For School est appliqué avec succès dans les 10 écoles pilotes. Les modalités d’intégration
    au système d’approvisionnement du ministère de l’éducation et les étapes pour l’extension sont en cours de négociation.

drouxcambodge1

  • La dernière session de formation
    concernant le diplôme universitaire
    en endodontie/restauratrice aura lieu
    en décembre 2013 et permettra donc
    de clôturer la formation de formateurs.
  •  Concernant le contrôle de qualité des dentifrices fluorés, les analyses en laboratoire en Thaïlande et aux Pays-Bas ont été effectuées en 2013. Les résultats montrent une nette amélioration de la qualité des dentifrices dépassant les objectifs initiaux du projet puisque 95% des dentifrices disponibles sur le marché présentent
    des taux de fluor conformes aux standards européens (l’objectif initial était de 90%).

Objectif 2 : Réduire les risques de contaminations croisées lors des soins dentaires

a ne pas faireHD

  • Une évaluation de la faculté dentaire dans ce domaine sera réalisée début décembre 2013, elle permettra
    de mesurer les progrès réalisés dans le domaine de
    la prévention des infections liées aux soins.
  • Les 1000 DVD et posters imprimés en collaboration avec le ministère de la santé ont été distribués au personnel dentaire du pays. Ces supports sont maintenant utilisés dans les universités lors des formations réalisées par le ministère de la santé et dans les hôpitaux et centres de santé en province. Les évaluations à mi-parcours réalisées dans les hôpitaux montrent une nette amélioration des pratiques en hygiène (voir objectif n°3).

Objectif 3 : Améliorer l’accès à des soins de qualité dans le secteur public

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Il était prévu initialement 6 hôpitaux supplémentaires pour cette dernière année du projet, mais cet objectif a été révisé à la hausse. L’expérience acquise au cours des tranches précédentes et le partenariat avec la GIZ sur ce volet ont permis la réalisation de 8 hôpitaux complémentaires (Siem Reap, Battambang, Od South, Chouk, Angkor Chei, Svay Rieng, Neak Lueng, Pursat). L’objectif initial du projet sera donc respecté sur le plan quantitatif (14 hôpitaux) et dépassé au niveau qualitatif (puisque 3 hôpitaux ont été rénovés de façon intégrée comprenant la petite chirurgie, la maternité et le service dentaire).
  • Concernant l’appui aux centres de santé, 4 centres de santé supplémentaires ont été réalisés en 2013, 5 centres de santé seront réalisés fin 2013. L’objectif révisé de 10 centres de santé sera donc respecté.

Une évaluation finale mesurant les progrès réalisés en hygiène et l’évolution de la fréquentation des services sera effectuée en décembre 2013.

Objectif 4 : Renforcement des compétences en santé publique et appui aux cadres de la santé

L’équipe du ministère a pu bénéficier de formations complémentaires et de travail sur
le terrain complémentaire en 2013. Ils ont acquis de fortes compétences et sont capables de mener les activités programmées de façon satisfaisante. L’AOI envisage sereinement son désengagement vu la motivation et la qualité des partenaires cambodgiens.

Objectif 5 : Sensibiliser les acteurs de la santé au développement

Une nouvelle publication dans la presse professionnelle sur le projet Cambodge a été réalisée en 2013.

adf2013Un bilan sur le projet AOI au Cambodge depuis 1998 sera présenté lors du congrès de l’ADF (Association Dentaire Française) le  vendredi 29 novembre 2013.

 

Evaluation externe :

Il est programmé une évaluation finale du projet avec le F3E, les termes de référence sont en préparation.

Ce projet est  réalisé avec le soutien  de AFD_rvb_v2 et  de  unident-logo-300x99

Pour en savoir plus

LAOS : fluoration du sel

2013-02-11 09.29.15Du 10 au 18 Février 2013, J.Abellard, B.Decroix, F. Courtel et G.Empis ont fait un état des lieux du projet de fluoration du sel Iodé et fluoré au Laos. La phase pilote de commercialisation avec un producteur s’achève (2011-2012). Cette évaluation, réalisée auprès des différents acteurs de ce programme, a permis de faire un bilan sur le projet de fluoration du sel iodé et fluoré en RDP Laos.

La technique de fluoration  et d’iodation du sel est  bien maîtrisée par le producteur de Khok saath et son personnel,  le contrôle de qualité du sel produit répond aux normes fixées par le ministère de la santé (250ppm). La distribution par des grossistes qui eux-mêmes vendent à des commerçants fonctionne. Enfin l’information des consommateurs sur les vertus du sel fluoré au moyen de campagnes de communication (affiches, dépliants, radios…) a commencé et va s’intensifier. L’objectif est maintenant d’étendre  la production de sel iodé et fluoré  à  un nouveau  producteur.

Etat des lieux et perspectives fluoration du sel au Laos – Février 2013

2013-02-12 02.39.20Du 23 au 29 mars:  Mission de Michel Martuchou au Laos pour l’extension au producteur de Veunkham  de la fluoration
et iodation du sel, avec le soutien de la Fondation Salins.

2013-02-12 07.40.02TdR M.Martuchou- Mars 2013

Le 5 avril, un séminaire sur le sel iodé et fluoré réunira une vingtaine de décideurs du ministère de la santé, du ministère du commerce et de l’industrie, des producteurs et de l’université. Il sera animé par le Pr Prathip Phantumvanit, expert OMS et François Courtel , responsable régional de l’AOI.

Etude sur la production du sel au Laos – mars 2013

Programme de fluoration du sel au Laos

Août 2012 : Présentation au Congrès de la FDI à Hong Kong
Homsavath A, Phommavongsa K, F Courtel, Empis G, M Martuchou, Phantumvanit P, B Decroix
La Fluoration du sel est un moyen efficace et peu coûteux  comme mesure de santé publique pour prévenir la carie. L’absence d’autres formes de fluoration à l’échelle de la population de la RDP Lao signifie que la fluoration du sel est une priorité pour le pays car elle s’intègre bien dans le programme d’iodation du sel soutenu par l’UNICEF qui a une  couverture> 80% de la population. En 2009, un projet pilote a été mis en place avec le principal producteur de sel au Laos pour  développer des méthodes de production, du  contrôle de qualité, de la communication, de la distribution et de l’évaluation. Un partenariat efficace public / privé a été mis en place entre les institutions et les entreprises: le ministère de la santé, l’Université des sciences médicales, les producteurs de sel lao,  le Groupe Salins, l’OMS, l’UNICEF et le Programme alimentaire Lao. Avec les résultats encourageants du projet pilote, l’objectif est d’étendre le programme de 2% à 35% de la population en 2015